VOTE | 9 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription

#106 : Vintage

Rene est toujours à la poursuite des 100 000$ et de Flaco, l'homme qui les lui a volé. Pour Ben, de nouveaux problèmes émergent lorsque Cam découvre que les T-shirt 50/50. sont littéralement introuvables. 

Du côté de Rachel, c'est la soirée de la veille qui pose problème. En effet, le comportement que Darren a eu l'a...choquée.

> Captures

Titre VO
Good Vintage

Titre VF
Vintage

Première diffusion
21.03.2010

Première diffusion en France
21.09.2010

Vidéos

Extrait - Serveuse et Kappo/Domingo

Extrait - Serveuse et Kappo/Domingo

  

Plus de détails

Audience US : 0.67 M

1x06: Good Vintage

Ben et Cam viennent voir David. Il leur prête l’argent pour les tee-shirt. Ensuite, ils portent un toast. David leur parle de la fête de lancement prévue le soir même et leur demande d’amener des amis de leur quartier.

Ben demande à Cam de ne pas oublier de récupérer les tee-shirt. Ils doivent les teindre avant qu’Haraki ne parte pour Tokyo. Cam lui dit de ne pas s’inquiéter.

Rachel se lève précipitamment. Elle va être en retard. Darren propose de l’accompagner. Elle n’est pas très emballée mais accepte.

Alex, le patron de Ben le salue et lui dit de se dépêcher.

Rene appelle le cousin de Flaco, Joe. Il lui dit qu’il a quelque chose qui lui appartient. Joe lui demande s’il est sur de lui car Flaco aussi a changé. Rene lui dit qu’il n’y a pas de doutes. Il lui dit de parler à son cousin.

Cam a un problème. Il n’a trouvé que sept tee-shirt. Ben lui conseille un autre magasin auquel Cam n’a pas songé. Le patron de Ben le réprimande car il a ignoré un client et qu’il était au téléphone.

Flaco ne veut pas rentrer chez lui mais il donne rendez-vous à Rene dans une cour d’école par l’intermédiaire de Joe. Rene ne veut pas se battre.

Rachel et Darren sont dans la voiture. Elle lui parle de la veille et du fait qu’il ait embrassé un homme et d’autres gens dont un chien. Elle lui demande s’il n’est pas bisexuel ou libertin. Il lui dit que non et s’excuse.

Cam appelle Ben qui travaille. Il n’a que neuf tee-shirt. Il lui passe une vendeuse au téléphone qui confirme qu’ils sont en rupture de stock. Il donne rendez-vous à Cam et prévient son patron qu’il doit partir que ça lui plaise ou non. Il n’en a pas pour plus d’une heure.

Rene s’excuse auprès du père parce qu’il va pêcher. Il lui demande si l’argent est à lui. Il lui dit que non mais qu’il va faire de son mieux pour ne pas utiliser la violence.

Ben et Cam trouvent enfin les tee-shirt mais ils sont trop chers. Ils demandent à Julie, la vendeuse, si elle peut faire quelque chose. Elle va voir sa patronne mais son offre n’est pas très généreuse. Cam conseille à Ben d’aller s’excuser auprès de Julie, elle craque pour lui et il n’a pas été très gentil avec elle. Il lui parle de sa ligne et l’invite à une fête le soir même. Elle accepte de venir et lui passe son numéro.

Darren a accompagné Rachel à un rendez-vous. Il lui montre la maison de son enfance.

Rene retrouve Flaco sur un terrain de basket. Ils ne sont pas venus seuls. Il profite d’un moment d’inattention de Flaco pour lui mettre son poing dans la figure. Ensuite, il s’en va et conclut que Dieu ne voulait peut-être pas qu’il récupère l’argent.

Ben revient prêt à travailler mais Alex lui annonce qu’il est libre.

Darren propose à Rachel d’emménager chez lui. Elle est surprise, ils ne sont ensemble que depuis deux mois. Il lui dit qu’elle est spéciale et que parfois, les meilleures choses sont celles qu’on ne prévoit pas. Il lui demande d’y réfléchir.

Rene est obligé d’emprunter de l’argent pour lancer sa marque.

C’est l’heure de la fête. Cam et Cingy consolent Ben. Ce n’est pas la fin du monde qu’il se soit fait virer. David demande à Domingo pourquoi il n’arrive pas à séduire de filles. Julie arrive. Elle flirte avec Ben et lui dit que s’il s’y prend bien avec elle, elle lui montrera l’endroit où sa patronne se procure les tee-shirt pour pas cher. Ils s’embrassent lors de la soirée.

Julie emmène Ben et Cam à l’entrepôt où les attend Lenny. Elle lui demande de ne pas dire à sa patronne qu’elle est venue ici. Ben et Cam sont bouches bée en voyant tous les tee-shirt.

Generique

Ben: On fait ça vite sinon je vais être en retard.
David: Notre première réunion de direction et vous avez pris à manger. Entrez. Messieurs, je ne suis pas né cool, mais je suis né avec l'instinct des bonnes affaires. Et mon instinct me dit que mes 15 % dans Crisp vont me rapporter des dividendes à long terme. Et des emmerdes à court terme.
Ben: Merci pour tout, mec.
David: Pas de problème.C'est assez pour les t-shirts ?
Ben: Oui.
Cam: Oh que oui, Kapo. Tu es notre pierre angulaire, on n'oubliera pas.
David: Messieurs, à nos bébés. Qu'ils aient des mères sexy et des pères riches.
Cam: N'est-ce pas ?
Ben: Désolé les gars. Je dois aller au boulot sinon je vais être à la bourre.
Cam: J'ai des t-shirts vintage à dégoter.
David: Regardez-moi ces deux motivés. En tant que membre de la direction, je dis que j'aime ça !
Cam: Tu fais toujours ton truc ce soir ?
David: Le vernissage pour Crisp. J'ai un chef sushi, j'ai des barmans. J'ai un karaoké. J'ai juste besoin que vous ameniez des filles et un DJ.
Cam: On aura tout ça.
Ben: À plus, mec.
David: Les gars, invitez aussi des potes à vous. On pourra faire une sorte de mix culturel. Mais pas d'enflures. J'ai pas envie qu'ils me piquent mes Murakami.
Ben: Ça marche. À ce soir.

Cam: Mon pote Kapo vit plutôt bien.
Ben: Depuis quand Kap est ton pote ?
Cam: Pourquoi il pourrait pas ? Ne sois pas jaloux.
Ben: Peu importe. Il nous faut 300 t-shirts aujourd'hui, faut encore les teindre... 
Cam: Teindre et sérigraphier avant le départ de Haraki.
Ben: Essaie d'aller chez Goodwill...
Cam: Et à l'Armée du Salut. J'ai capté.
Ben: Très bien. J'y vais.

Darren: C'était une soirée de folie.
Rachel: Ouais, sûr.
Darren: Je ne me souviens de rien après la quatrième tournée du patron.
Rachem: Vraiment ?
Darren: On a fait l'amour dans le taxi du retour ?
Rachel: Non, on n'a rien fait. Merde.
Darren: Quoi ?
Rachel: Je dois prendre le train dans 15 minutes.
Darren: Quoi ? Pour aller où ? Tu vas où ?
Rachel: Je dois aller à Danbury. Je dois traiter avec un espèce de menuisier. Merde ! Je suis en retard. Fais chier.
Darren: Je t'y conduis.
Rachel: C'est bon. Il y en a un à 11 h 15.
Darren: J'en ai envie. Une virée, ça sera cool.
Rachel: Et pour l'hôtel ?
Darren: Je crois qu'ils enlèvent la moquette aujourd'hui. Je serai inutile. Allez, c'est décidé. Je t'y emmène. On s'arrêtera en chemin pour boire un Bloody Mary. Histoire de vaincre le mal par le mal.

Alex: C'est magnifique, n'est-ce pas ? 240 000 mètres carrés dédiés à la vente.
Ben: Bonjour, Alex.
Alex: On se voit à l'intérieur dans 43 secondes.

Joe: Ne me dis pas qu'ils t'ont laissé sortir ?
Rene: Ouais mon pote. Je viens de sortir.
Joe: T'as besoin d'une caisse ou deux de papayes ?
Rene: Non, je ne suis plus dans le business de la papaye. Je suis un civil maintenant.
Joe: Qui y a-t-il ?
Rene: Ton cousin Flaco m'a volé. Et je préfère te prévenir avant que quelque chose de stupide n'arrive.
Joe: Flaco ?
Rene: Oui, ce con m'a pris 100 briques, mon gars. Tu dois lui parler,Joe, c'est sérieux.
Joe: 100 briques ? Écoute, Rene, t'es sûr que c'est Flaco ? Parce que mon cousin a bien changé aussi. À vrai dire, il bosse même avec des enfants.
Rene: Je suis affirmatif, c'est Flaco.
Joe: Ne t'emporte pas, on se connaît depuis longtemps.
Rene: Parle à ton cousin.

Ben: Ouais ?
Alex: Viens ici une minute, s'il te plaît. Ce sont les nouveaux PRPS Japonais avec coton africain. Ils se marient très bien avec les Adidas Yohji Yamamoto.
Ben: Compris.
Alex: Bien. Peux-tu mettre ton badge Barney, s'il te plaît ?
Ben: Toujours. Compris.

Ben: Quoi de neuf ?
Cam: Mec, les deux endroits où je suis allé n'avaient quasiment plus de 50/50.
Ben: T'es sérieux ? Combien t'en as ?
Cam: J'en ai environ sept.
Homme: Excusez-moi.
Ben: Une minute. T'as essayé au Goodwill sur Hudson ?
Cam: Il y a un Goodwill là-bas ?
Ben: C'est le meilleur de la ville.
Cam: Ça marche. Je te tiens au courant.
Ben: Bien.
Alex: Au téléphone, et tu ignores un client ? Tu es défoncé ou quoi ?
Ben: Je suis sauvé si je réponds oui ?
Alex: Ce n'est pas sympa. Vraiment pas sympa.
Ben: Compris.
Alex: Maintenant, va t'occuper de lui.
Ben: Oui, désolé.

Femme: Tenez.
Rene: Merci.
Femme: De rien.
Homme: Boss, tu as commandé quoi ?
Rene: Du blanc d'oeuf, fromage blanc, blé et du melon. Jabar: Pourquoi tu as pris ça ?
Rene: Si je veux être le PDG de l'Amérique du Nord, je dois y ressembler. Tous ces trucs frits, ça vous tuera.
Jabar: J'ai entendu.
Rene: Dis-moi quelque chose de bien, Joe.
Joe: J'aurais aimé mais Flaco... il ne veut pas écouter la voix de la raison.
Rene: Joe, je ne jouais pas.
Joe: Ne t'énerve pas.
Rene: Il a dit quoi ?
Joe: Il a dit : "Dis-lui RDV à 15 h dans la cour d'école au 163 PS."
Rene: La pédale veut me voir dans une cour d'école ? C'est quoi cette merde ?
Joe: C'est ce qu'il a dit. Il m'a dit de te dire que la revanche est une salope.
Rene: Quoi ?!
Joe: Laisse-le tranquille. Il a une femme, un gosse. 
Rene: Il a beaucoup de choses et la plupart ne lui appartiennent pas. Vous croyez ce putain de Flaco, c'est quoi son problème ? Il veut me voir dans la cour d'école au 163 PS.
Homme: Tu l'as massacré là-bas.
Rene: Quand ?
Homme: En seconde.
Rene: Non, je l'ai pas massacré. Je lui ai botté le cul.
Homme: J'y étais. Tu l'as massacré.
Rene: Je vais te massacrer si tu continues avec cette merde. Vous y croyez que ce faldero se souvienne de ça ? Il veut me voir dans cette cour, ça peut être quoi d'autre ? Il sait qu'il a dépensé mon fric et qu'il va avoir de gros problèmes.

Rachel: À propos d'hier soir...
Darren: C'était sympa, pas vrai ?
Rachel: Tu te souviens vraiment de rien ?
Darren: Si, quelques morceaux par-ci par-là.
Rachel:  Tu as embrassé un mec.
Darren: Quoi ? Où ?
Rachel: Sur la bouche. En boîte.
Darren: J'espérais que c'était un rêve. Tout ça est si flou pour moi. Franchement.
Rachel: Tu as beaucoup embrassé hier soir.
Darren: J'ai jamais été aussi défoncé de toute ma vie.
Rachel: Je suis allée à Brown, j'ai vu de sacrés trucs, mais, Darren, sérieux, je m'attendais pas à ça de toi.
Darren: Pardon. Je voulais faire un truc avec toi qui serait... spécial, mais ça ne s'est pas passé comme prévu.
Rachel: Donc tu n'es pas bisexuel ?
Darren: Non, pas du tout.
Rachel: Tu n'es pas un partouseur ?
Darren: Non.
Rachel: Tu n'es pas...zoophile ?
Darren: J'aime les chiens, mais pas de cette façon.

Adolescent: Oui. Je suis pas sûr de comment ça tombe.
Ben: Comment ça tombe ?
Adolescent: Oui, comment ça tombe. Ça doit tomber nikel ou ils ne sont pas fait pour "le Gosse". Tu m'as compris ?
Ben: Oui. Non j'ai compris. On vient de recevoir ces jeans japonais du Zimbabwe. Personne ne les a, tu vas aimer.
Adolescent: Le Zimbabwe n'est même pas au Japon.
Ben: Je sais, c'est ce qui les rend si cool. Le Gosse va débattre géographie ou est-ce qu'il va les essayer ? Ils rendront super avec ce t-shirt. Je te les amène de suite, d'accord ?  Tu me tues, mec...
Cam: Te tuer ? J'ai été partout, je n'ai que 9 T-shirts.
Ben: Tu sais ce que tu cherches ?
Cam: Je suis pas idiot. 50 % polyester, 50 % coton, impression vintage... Tous les 50/50 sont vendus.
Ben: Non, c'est impossible.
Cam: Vous pouvez dire à mon ami ce que vous venez de me dire ?
Vendeuse: Un magasin vintage est venu et a acheté tous les 50/50.
Ben: Vraiment ?
Vendeuse: Ils sont très populaires. Je vous repasse votre ami.
Cam: Tu vois ! Je te l'avais dit.
Ben: C'est un cauchemar. Retrouve-moi au Beacon's closet. Alex. Je suis vraiment désolé, mais j'ai une urgence personnelle. Je dois partir une heure, d'accord ?
Alex: Quelle est l'urgence ?
Ben: J'ai pas le temps de t'expliquer.
Alex: Tu peux pas m'expliquer ?
Ben: T'as qu'à dire que c'est ma pause déj'.
Alex: Pas aujourd'hui.
Ben: Ça sera moins d'une heure.
Alex: Écoute, Ben...
Ben: Non, toi écoute. Désolé, mes chiffres sont bons. Les clients m'adorent. Je dois prendre une heure pour gérer un truc important. Que tu comprennes ou pas, désolé, mais j'y vais.

Rene: Bénissez-moi, mon Père, parce que je vais pêcher.
Pasteur: Pourquoi Rene ?
Rene: Un homme m'a pris une chose qui m'appartenait.
Pasteur: De l'argent ?
Rene: Oui. J'en ai besoin pour mon affaire, et en plus, je peux pas laisser un voyou comme Flaco me voler.
Pasteur: On parle du Flaco des maisons Vladeck ?
Rene: Oui, c'est lui.
Pasteur: C'est un voyou.
Rene: Comment je dois faire, mon Père ? Je dois le voir à 15 h.
Pasteur: Demande ce qui te revient avec bonté et compassion. Et Rene, évite la violence à tout prix. Tu peux le faire ?
Rene: Je peux essayer.
Pasteur: Dernière chose : Comment as-tu eu l'argent ?
Rene: Pour être honnête avec vous, mon Père, je l'ai volé. 
Pasteur: Cet argent n'a jamais été à toi.
Rene: C'était comme le mien, mon Père.
Pasteur: Dieu veut que tu laisses tes gains mal acquis.
Rene: Dieu sait que je ne reprendrais jamais quelque chose qui n'est pas à moi. Mais cette fois, j'ai besoin de cet argent. Je promets à vous et à Dieu, que je le demanderai gentiment.

Ben: C'est parfait. Ils ont en plein. Ils nous les faut en noir.
Julie: Je peux vous aider si besoin.
Cam: Comment vous vous appelez ? On s'est déjà vu ? T'es d'où ?
Julie: Brooklyn.
Cam: Brooklyn est dans la place.
Julie: Le Brooklyn de West Orange, dans le New Jersey.
Cam: La ville jardin. Elle est mignonne.
Ben: Tu as vu les prix ? C'est 30 $ la pièce. On va perdre de l'argent. Ça sert à rien.
Cam: On va en parler à Julie. On a besoin de 300 pièces vintages 50/50 mais à 30 $, ça fait un sacré chiffre. Tu trouves pas ?
Julie: Le bon vintage 50/50 est plutôt dur à trouver.
Ben: Pourquoi pas un gros rabais ?
Julie: Je peux demander à mon patronne.
Ben: Merci.

Cam: Yo, Ben. Je serais comment en mac ?
Ben: Terrible. On dirait un Ewok dominicain.
Cam: Quoi ?
Ben: Arrête. Arrête.
Julie: Je vous explique : Ma patronne ne fait pas ça normalement, mais elle vous fait une réduc de 1.50 $ sur chaque.
Ben: 1.50 $, ça fait... Ça fait toujours 8550 $.
Julie: J'espère que ça aide.
Ben: Pas du tout. C'est tout ce que vous pouvez faire ?
Julie: Oui. Ma patronne est beaucoup de choses, mais pas généreuse. Vous allez faire quoi de tous ces tee-shirts ?
Ben: Plus rien maintenant, merci pour l'aide.

Ben: Y a pas un taxi à Brooklyn.
Cam: C'est quoi ton problème ? Tu lui plaisais.
Ben: De quoi tu parles ?
Cam: Julie te lançait des regards.
Ben: Chaque fille qu'on rencontre doit aimer l'un d'entre nous ?
Cam: C'est obligé. On a tout pour plaire. Grand, petit, juif, latino, grincheux, cool.
Ben: Tu es fou, mec.
Cam: Je parie 3 000 $ sur l'argent de Kapo que tu lui plaisais. En plus, tu devrais t'excuser d'avoir été con.
Ben: J'étais con ?

Ben: Julie, c'est ça ?
Julie: De retour.
Ben: Oui. Je voulais m'excuser si j'ai été dur avec vous. Je m'appelle Ben, au fait.
Julie: Ravie de te rencontrer, Ben-au-fait.
Ben: Ouais, si je suis stressé, c'est parce qu'on recherche ces tee-shirts, on lance une ligne de tee-shirts à Tokyo.
Julie: Tokyo.
Ben: Ouais.
Julie: Tu es fabuleux.
Ben: Personne n'a jamais utilisé ce mot pour me décrire, mais ça me va. Merci. Qu'est ce... Qu'est ce que tu fais ce soir ? Mon pote fait une fête dans son appartement. Il y aura un karaoké et je sais que ça craint, mais...
Julie: J'y serai.
Ben: Tu es sérieuse ? Tu chantes ?
Julie: Pas comme Céline Dion.
Ben: Donne-moi ton numéro. Je t'enverrai les infos pour ce soir.

Rachel: Merci. Ça me fait plaisir.
Darren: C'était bien ?
Rachel: Oui. La pièce sera prête lundi avec livraison et pommes gratuites. Allez. Goûte.
Darren: C'est très biblique.
Rachel: Donne-moi les clés et on y sera dans 1h. Tu conduis lentement.
Darren: Du calme, Danica Patrick. Tu es vraiment pressée ?
Rachel: Non. Enfin, je sais pas.
Darren: Je veux te montrer quelque chose. C'est là que j'ai grandi jusqu'à mon arrivée en seconde.
Rachel: C'est très beau.
Darren: En fait, derrière cet arbre, c'est là que j'ai vu mes premiers nibards. Rebecca Hill, alias Becky les gros seins.
Rachel: Tu as besoin d'un moment ?
Darren: Ils étaient mémorables.
Rachel: D'accord.

Flaco: J'ai fait de la muscu, Pana. Je ne suis plus un gamin maigrichon.
Rene: Féliciations. Je suis content pour toi. Tu as mon argent ?
Flaco: Toujours l'argent. Quel argent ?
Rene: Celui que j'avais caché dans le plafond chez Tito.
Flaco: Je n'ai pas ton argent car il n'était pas là-bas. Je ne l'ai pas vu. Et si c'était le cas, je l'aurai rendu, car je ne suis pasun voleur comme toi, j'ai un travail.
Rene: Tu me mens ?
Flaco: Je suis éclaireur pour les troupes américaines. Je montre l'exemple.
Rene: C'est pour ça que tu m'as appelé ?
Flaco: Non. Je t'ai appelé parce que tu m'as frappé il y a longtemps et je veux me venger.
Rene: Allez. On est plus des gamins. C'est dingue. Regarde-toi. Tu as une bonne affaire. Tu as une belle maison. La vache. Et cette montre... C'est une Breitling ?
Homme: Tu devais pas essayer la bonté et la compassion ?
Rene: Il me faisait perdre mon temps avec ses gamineries. Je l'avais pas frappé.
Homme: On fait quoi ? Je dois arracher l'argent à ton cousin ?
Rene: Non, je vais laisser couler. Père Dan avait peut-être raison. Dieu ne voulait pas que j'aie l'argent. On va devoir chercher d'autres options. Plan B, papa.

Alex: Tiens donc. Regardez qui est de retour.
Ben: Désolé pour tout à l'heure. La situation est sous contrôle. Je ferai des heures en plus. J'ai mon badge. Je suis prêt.
Alex: Donne-moi ton badge.
Ben: Allez, Alex. Ne me fais pas ça.
Alex: Tu te l'es fait toi-même. Ne pense pas que tu es viré. Pense que tu es libre.

Darren: Puis-je vous aider ? Je te dépose ou tu dors chez moi ?
Rachel: Je pense que je vais rentrer, ranger mes affaires.
Darren: Compris. Tu sais à quoi je pensais ?
Rachel: Quoi ?
Darren: On pourrait passer chez toi d'abord, et tu pourrais rentrer et prendre toutes...tes affaires préférées et emménager avec moi.
Rachel: Quoi ? T'es sérieux ?
Darren: Totalement. Je sais que ça a l'air dingue, mais je suis arrivé à un point de ma vie où je sais très bien ce que je veux. J'aurai 35 ans le mois prochain, et je suis sorti avec assez de folles pour savoir que tu es spéciale.
Rachel: Je vais prendre ça comme un compliment.
Darren: Je voulais te demander ça hier soir, mais... La soirée a mal tourné.
Rachel: On sort ensemble que depuis 2 mois.
Darren: Oui, mais tu passes ton temps chez moi.
Rachel: C'est vrai.
Darren: Si tu dis oui, je te donnerai le dressing.
Rachel: T'es hilarant.
Darren: Les meilleures choses sont parfois celles qu'on ne planifie pas. La spontanéité, tu vois ? Je te demande juste d'y réfléchir...

Jose: 100 000 $ ? Pas de problème. Il y a 2 moyens de le faire. Soit je te fais un prêt, soit je te sponsorise. Donc si tu oublies un paiement, on possède Rasta Monsta.
Rene: Je sais ce que ça veut dire. Fais le prêt.
Jose: On devra se voir les vendredis.
Rene: Je sais.

Gingy: Tu sais de combien de restos mon père s'est fait virer ?
Ben: Combien ?
Gingy: 11.
Cam: Et il en possède autant maintenant.
Ben: C'est pas grave.
Cam: Et ce qu'il y a de bien, c'est que tu as été viré.
Ben: Il y a quoi de bien à se faire virer ?
Cam: Encaisser le chômage, fiston.
Ben: C'est 400 $ la semaine.
Cam: Tu vois.

David: On a la cuisine ici.
Domingo: Sympa.  Nos chefs personnels. Sub-zero, Viking... tout ça quoi. Et juste ici, c'est là que la magie opère.
Domingo: Sympa. C'est super sympa.
David: Un matelas Bultex. Des draps fins et doux.
Domingo: Extra !
David: Et ici, regarde bien. C'est sympa, non ? 
Domingo: Nous y voilà. Le ton est donné. Génial, mec.
David: Je peux te poser une question ?
Domingo: Tu me rends un peu nerveux.
David: Pourquoi j'ai pas de copine ?
Domingo:  Je te connais pas.
David: Je chope, elles viennent ici et voilà, mais... Ça ne dure jamais.
Domingo: Ça veut dire quoi ?
Femme: Salut. Un roulé de thon épicé ?
David: Ça va ? Tu veux rester ici avec mon pote Domingo et moi ? C'est bon. Je le dirai pas au proprio.
Femme: David, t'essaies de faire un plan à trois ? Dommage pour vous, je travaille ce soir.
David: C'était bon de te voir, à plus tard.
Femme: Bonne soirée.
David: Je serai pas loin.
Domingo: Où tu prends tes serveuses ?
David: Elle était danseuse à Scores.
Domingo: Sympa.
David: On est sortis ensemble, mais j'étais trop con.
Domingo: Quoi ? Tu n'es pas con.
David: Je sais.

Cam: Merde. Regarde qui est venu te voir.
Julie: Aucun créatif n'aime son boulot. Au moins, tu as ton empire du tee-shirt japonais pour rebondir.
Ben: Honnêtement, j'ai rien du tout.
Julie: Tu les as pas eus ?
Ben: Non. Je suis génial.
Julie: Je peux aider.
Ben: Tu vas me laisser voler 300 T-shirts de ton magasin ?
Julie: Mieux que ça. Je te dis où on trouve les nôtres. C'est un peu loin, mais pour 200 $ tu auras tous les t-shirts vintage que tu voudras. Tu m'y emmènes quand ?
Julie: Pas tout de suite. Si tu joues les bonnes cartes, je t'y emmènerai demain.
Ben: M'allume pas Julie, je suis un homme désespéré.
Julie: À quel point ?

Cam: C'est quoi cet endroit ?
Julie: Tu sais, on voit toujours des réfugiés partout dans le monde avec des tee-shirts Aerosmith et Benetton ? Ils viennent tous d'ici. Merci de nous recevoir si tôt, Lenny. Parle pas de ça à ma patronne. C'est sa planque secrète. Elle me tuerait si elle découvrait ça.
Ben: 200 $, c'est ça ?
Lenny: C'est le chiffre.
Cam: Allons-y mon pote !

Generique de fin

Generique

Ben: Just gotta make this quick, 'cause I'm gonna be late.
David: It's our first board meeting. And you catered. Come on. Cameron. Gentlemen, I may not have been born cool, But I was born with an instinct for business. And my instinct is telling me that my 15% of crisp Is gonna pay dividends in the long term And get me laid in the short.
Ben: Thanks so much for this, man. Seriously. 
David: Yeah, no problem. That's definitely enough to cover the shirts?
Ben: Yes.
Cam: Hell yeah, kapo. You are the main mango, and we won't forget it. 
David: Couldn't have said it better, cam. Gentlemen, to our sons. May they have hot mothers and rich fathers.
Cam: All right.
Ben: mm-hmm. I'm sorry, fellas. I've gotta cut this short, 'cause I'm running late for work.
Cam: And I've got vintage t-shirts to track down.
David: Oh, look at you two-- all business. As a board member, I gotta say I love it!
Cam: Hey, and you're still doing that thing tonight, right?
David: Hell yeah. A launch party for crisp. I've g aot sushi chef. I've gotar btenders. I've got a karaoke machine. I just need you two to bring some girls and a d.J.
Cam: We got you.
Ben: Later, man.
David: Yo, guys, bring some of your homies too. You know, we'll make it an uptown-downtown thing.
Ben: alright.
David: But no dirtbags. I don't want anybody walking off With my murakamis. 
Ben: All right, man. See you tonight.

Cam: My man kapo is living kind of lovely.
Ben: Ur mannce when is kap 
Cam: why can't kapo be my man? Don't get jealous.
Ben: Whatever. Now you promise All 300 vintage ts today? 'cause we still gotta dye 'em--
Cam: Dye and silkscreen 'em before haraki goes back to tokyo. I'm on it.
Ben: You're gon hit up goodwill
Cam: and salvation army. I'm all over it, all right? I'm out.
Ben: All right.

Darren: It was a crazy night, huh?
Rachel: Yeah, it was.
Darren: I barely remember anything after that fourth shot of patron.
Rachel: Really? 
Darren: Did we havesex in the cab rideome?
Rachel: No, we did not.
Darren: Oh.
Rachel: Oh shit.
Darren: What?
Rachel: I have to be on a train in 15 minute
Darren: What? Where? Where are you going?
Rachel: I have to go to danbury. There's this flaky carpenter that I have to deal with. Shit! I'm late. This sucks.
Darren: Look. I'll drive you, rach.
Rachel: It's okay. I think there's an 11:15, so I'll be okay.
Darren: No, I want to. It'll be fun-- a road trip.
Rachel: But what about the hotel and everything?
Darren: They're stripping the floors or something today. I can miss it. Okay, that's it. I'm taking y.Ou We'll stop somewhere and have bloody marys-- A little hair of the dogha tt bit you.
Rachel: Okay.

Alex: Ah. She's a beauty, isn't she? 240,000 square feet of retail possibilities.
Ben: Hi, alex.
Alex: See you inside in 43 seconds.

Joe: Rene. Don't tell me they let you out, man.
Rene: Yeah, bro. I've been home for a minute.
Joe: Do you need a crate or two of papaya s?
Rene: Nah, bro. I'm not into the papaya business no more. I'm a vicilian now
Joe: so what's going on?
Rene: Nah, bro. Iyour cousin flaco, man-- bhe stole from me And I'm reaching out before something real stupid happens.
Joe: Flaco? 
Rene: Yeah, that puneta has 100 large of mine, man. You gotta talk htoim, joe. For real.
Joe: 100 large? Listen, rene, are you sure it's flaco? Because cmyousin sha changed his yswa too. As a matter of fact, he's even working with little kids.
Rene: Beci'm positivein sha chanit was flaco.Too.
Joe: Rene, don't stress thi we've known each other a long time, man.
Rene: Talk to your cousin.

Alex: Ben.
Ben: Yeah?
Alex: Come here for a minute, please. These are the new p.R.P.S. Japan from african cotton. They go very nicel with the limited edition yohji yamamoto adidas. Gotcha.
Ben: Alrighty.
Alex: Ben. Ben: Yeah?
Alex: Could you put your barney's tag on, please?
Ben: Uh... Always. Got it.

Ben: what's up, man?
Cam: Yo, dude, the two places I went to-- The 50/50s are almost all sold out.
Ben: Are you serious? How many do you have?
Cam: I got like seven shirts.
Man: Excuse me.
Ben: Uh, one minute. Well, did you try the goodwill on hudson?
Cam: There's a goodwill over there?
Ben: Cam, it's the best in the city, man.
Cam: A'ight. I'll hit you afte 
Ben: Okay.
Alex: On the phone and ignoring a customer? Are you high right now?
Ben: Would it help,if I said yes ?
Alex: That's not cute. Not cute at al
Ben: okay.
Alex: Now go get him.
Ben: Yeah, I'm sorry.

Woman: Here you go.
Rene: Thank you.
Woman: You're welcome.
Man: Damn, boss. What you order?
Rene: That's egg whites, cottage cheese, Whole wheat toast and a little bit of melon.
Jabar: Why'd you order that?
Rene: If I'm gonna be The north american c.E.O., I gotta look the part. All this fried shit that'll kill you.
Jabar: I hear you
Rene: Tell me something good, joe.
Joe: I wish I could, rene, But flaco-- he don't wanna listen to reason.
Rene: Joe, I ain't playing, bro.
Joe: Don't get crazy, rene.
Rene: What he say?
Joe: He said, "tell him to meet me at 3:00, P.S. 163 schoolyard."
Rene: Bro, is that where the pansy wants to meet me? In the schoolyard? What kind of shit is that?
Joe: That's what he said. He said to also tell youThat payback is a bitch.
Rene: What?!
Joe: Give the guy a break. He's got a wife. He's got kids.
Rene: He's got a lot of things And some of those don't belong to him, bro. 
Joe: Rene, li--
Rene: Yo, can you believe this fucking guy flaco, ma What's wrong with him? He wants to meet me at p.S. 163 schoolyard.
Man: Well, you did sucker-punch him there.
Rene: I sucker-punched him when?
Man: 10th grade.
Rene: Nah, bro. I didn't sucker-punch the man. I beat his ass fair and square.
Man: I was there, rene. You sucker-punched him.
Rene: I'm gonna sucker-punch you in a minute if you keep that shit up, man. You know, I gotta find someone who knows something, man. He wants to fight. I don't fucking fight, bro. I shoot. That's right.

Rachel: So... About last night, Umm
Darren: it was good times, right?
Rachel: Do you seriously not remember anything?
Darren: Yeah. I remember bits and pieces of it.
Rachel: You kissed a dude. 
Darren: Wha.. Where?
Rachel: On the mouth... At the club. 
Darren: I was hoping that was a dream. The whole thing is so fuzzy to me. Honestly.
Rachel: Yeah, you did a lot of kissing last night.
Darren: Rachel, I ha never been so wast in my entire life.
Rachel: I went to brown and I've seen some pretty crazy shit, But I-- darren, honestly, I just didn't expect it from you.
Darren: I am so sorry. I wanted to do something with you That would be special, but clearly it did not go as planned.
Rachel: So you're not bisexual?
Darren: No, I'm not.
Rachel: You're not a swinger?
Darren: No.
Rachel: You're not... Into animals?
Darren: I like dogs but not in that way

Teenager: Uh, yeah. Not sure about how they lay.
Ben: How they lay?
Teenager: Yeah, how they lay. they gotta lay smoothly Or they ain't for the kid. You get me?
Ben: Yeah. No, I got ya. Well, we just got these japanese jeans in from zimbabwe. No one's got them. I think you'll really like them.
Teenager: Zimbabwe isn't even in japan.
Ben: Yeah, I know. That's what makes them so fresh, ma Now is the kid gonna debate me on geography or is e kid gonna try 'em on? Come on, they're gonna loo great with that wool shirt. I'll bring 'em right to you, all right? 
Ben: Cam, you're killing me, man.
Cam: Killing you? I've been everywhere and I've only got a total of nine shirts.
Ben: Are you sure you even know what you're looking for?
Cam: I'm not an idiot, ben. 50% polyester, 50% cotton, vintage feel-- But all the 50/50s are sold out.
Ben: No. No, that's impossible. 
Cam: Can you tell my friend what you just told me?
Woman: The vintage stores come in and buy up all our 50/50s quick fast.
Ben: They do? 
Woman: Uh-huh. They're very popular. Here's your friend back.
Cam: thanks. See? I told you.
Ben: This is a nightmare. Just meet me at beacon's closet, okay? hey, alex. I'm really sorry, but I'm having a personal emergency. I've got to run out for, like, an hour, okay?
Alex: What's the emergency?
Ben: I don't even have time to get into it.
Alex: You can't get into it?
Ben: Yeah. Can't we just call it my lunch break, man?
Alex: No, not today. 
Ben: What? I'll be less than an hour.
Alex: Y- no. Look, ben,
Ben: I--all it m- no, you look, alex. I'm sorry, but my numbers are great. Clients love me. Right now I just need to take an hour to handle something Very important, okay? You're either gonna understand or you're not, But I'm sorry- I'm walking out the door.

Rene: Bless me, father, because I'm about to sin
Father: Why, rene?
Rene: There's a man who's taken something that's mine.
Father: Money?
Rene: Yeah. I need that money for my busines D,an besides, I ain't gonna let a punk like flaco steal from me.
Father: We're talking about flaco from the vladeck houses?
Rene: Yeah, that's the guy.
Father: Ah. He's a punk.
Rene: Well, how shouldabout flaco I handle this, father?Ses? I've got to meet this guy at 3:00.
Father: Ask for what's owed to you With kindness and compassion. and, rene, avoid violence at all cost. Can you do that?
Rene: I can try.
Father: One last thing: How did you get the money?
Rene: To be honest with you, father, I robbed it.
Father: That money was never yours to begin to.
Rene: It felt like my money, father.
Father: God wants you to let go of your ill-gotten gains.
Rene: Look, father, god knows I'll never take anything that's not mine again. Just this once I need that money back, you know? Look. I promise you and god That I'm gonna ask for it back nicely.

Ben: This is perfect. Yeah, they've got tons of them. We just need them in black though.
Julie: Hey, guy let mknow if you need any help.
Cam: Hey-- what was your name?
Julie: Julie. 
Cam: Julie, you look familiar. Where are you from?
Julie: Brooklyn.
Cam: Brooklyn in the building, ben.
Julie: Well, brooklyn by the way of west orange, new jersey.
Cam: All right, the garden state. She's cute.
Ben: Yo, you seen these prices? It's like $30 apiece. We're gonna be losing money. It's not worth it.
Cam: Let's talk to julie. Yo, julie. We need 300 vintage 50/50s but at $30 apiece; That number still seems kinda high, don't you think?
Julie: Good vintage 50/50s are pretty hard to come by.
Ben: What about a bulk-rate discount?
Julie: I can ask my boss.
Ben: Yeah? Thanks.

Cam: Yo, ben. How would I do as a pimp?
Ben: Terrible. You look like a dominican ewok.
Cam: What?
Ben: Stop. Just stop.
Julie: So here's the deal: My boss doesn't normally do this, But I talked her into giving you guys $1. 50 off of each shirt.
Ben: $1.5 so that's like-- That's still $8550.
Julie: I hope that helps.
Ben: It really doesn't. Is that the best you can do?
Julie: It is. My boss is a lot of things- generous is not one of them. What are you doing with all those shirts, anyway?
Ben: Uh, nothing now, but thanks for your help.

Cam: Yo. 
Ben: There's no fucking cabs in brooklyn.
Cam: What the fuck is your problem? Homegirl was feeling you.
Ben: What are you talking about?
Cam: Julie was giving you the eye, bro.
Ben: You think every girl we meet has to like one of us.
Cam: How can th not? We've got something for everybody. Tall, short, jewish, latin, Grumpy, cool.
Ben: You're crazy, man.
Cam: I'll put three grand of kapo's money that says she was feeling you. And on top of that, you should apologize For being kind of dickish.
Ben: I was dickish?

Ben: Julie, right?
Julie: You're back.
Ben: Yeah. Look, I just wanted to apologize If I was rude to you before. I'm ben, by the way.
Julie: Nice to meet you, ben-by-the-way.
Ben: Yeah, see, the reason I'm stressed out Is 'cause we're trying to track down these shirts 'cause we're starting a new t-shirt line in tokyo.
Julie: Tokyo.
Ben: Yeah.
Julie: Wow. Someone's fabulous.
Ben: Nobody's ever used that word to describe me before, But I'll take it. Thanks. what-- what are you doing tonight?
Julie: Umm--
Ben: 'cause my friend, He's having this party at his apartment. They're gonna have karaoke and I know it's totally lame, but--
Julie: I'm in.
Ben: Are you serious? What, you sing?
Julie: Not like celine dion, but--
Ben: Hey, give me your number I'll text you the info tonight.

Rachel: Thank you. I appreciate it, okay?
Darren: It went well? 
Rachel: Yeah, the piece is gonna be ready by Monday And he threw I free delivery and apples.
Darren: Ah.
Rachel: Come on. Try one.
Darren: This is very biblical.
Rachel: Come on, give me the key I'll get us back in an hour. You drive slow.
Darren: Take it easy, u danica rush. Are you really in a rush?
Rachel: No. Well, I don't know.
Darren: I've got something I want to show you. So this is where I grew up until I was in the 10th grade. 
Rachel: This is so beautiful.
Darren: Actually, behind that tree Was where I felt my first set of boobs.
Rachel: Oh.
Darren: Rebecca hill, A.K.A. Becky big hills.
Rachel: Do you need a moment?
Darren: They were memorable.
Rachel: All right.

Placo: I've been working out, pana.  I ain't that skinny kid anymore.
Rene: Congratulations, flaco. I'm really happy for you. Do- you got my money? You keep talking abo this money.
Flaco: What money? 
Rene: The money that I had hidden In the basement ceiling over at tito's house.
Flaco: I don't have your money 'cause it wasn't up there. I didn't see it. And if I did, I would've returned it 'cause I'm not a thief like you. I run a business.
Rene: Are you lying to me, flaco?
Flaco: I'm a boy scouts of america troop leader. I lead by example.
Rene: That's why you called me here?
Flaco: No. I called you here Because you sucker-punched m a long time ago And I've been waitin to settle the score.
Rene: Come on, bro. We're not  kids no more, you know? This is crazy. Mei an look at you. You've got a good business. You've got a nice house. Jesus, man. That watch-- Is that a breitling, bro? Come on, buddy.
Man: I thought you were practicing kindness and compassion?
Rene: The guy's wasting my tim with that childishness. I didn't sucker-punch him.
Man: What should we do now? Should I go shake the cash out of your crazy cousin and his wife?
Rene: No, I'm gonna let that go, man. Maybe father dan- maybe he was right. God didn't want me to have that money. Now we've got to look into some alternative option. You know, plan b, papa.

Ben: I will make up the time. My nametag's on. I'm ready to go, man, soe' wre all good.
Alex: Give me your tag, ben.
Ben: Come on, alex. Don't do this, man.
Alex: You did it to yourself. Don't think oft I as " you're fired." Think of it "asyou're free." Hi, can I help you ?

Darren: So should I drop you off or are you gonna stay over?
Rachel: I feel leik I've gotta get he And just get my stuff together. You know.
Darren: Gotcha. Hey, you know what I was thinking, actually?
Rachel: What?
Darren: I was thinking maybe we Run up to youplace first, you could go in, Grab all your favorite possessions and move in with me.
Rachel: What? Wait, are you serious?
Darren: Completely.
Rachel: Darren
Darren: look. I know it sounds crazy, But I'm just at thatpoint in my life.. Rach, when I know very clearly what I want. I'm gonna be 35 next month And I have dated enough insane wome to know how special you are
Rachel: Okay, I'm gonna take that as a compliment.
Darren: I wanted to ask you this last night, But the evening just took that wrong turn.
Rachel: We've only dated for two months.
Darren: Well, yeah, but you spend half the week at my house as it is.
Rachel: Right.
Darren: If you say yes now, I'll give you the walk-in closet.
Rachel: you're hilarious.
Darren: Look. Sometimes the best things in life Are unplanne spontaneous, you know? All I'm saying I sif you can just consider it--
Rachel: Okay.

Jose: 100 grand? No problem. We can do this two ways-- I can give you the standard street vig Or I can u.C.C. Your business. That means that if you miss a payement, We own rasta monsta.
Rene: I know what that means, jose. Give me the vig. 
Jose: I'm gonna need to see you every Friday.
Rene: I know. I know.

Gingy: Do you know how many restaurant jobs my father got fired from?
Ben: How many?
Gingy: 11. And now he owns that many. It doesn't matter.
Cam: Yeah, and the dope part about it is that you got fired.
Ben: What is dope about getting fired?
Cam: Collecting that unemployment, son.
Ben: That's like $400 a week.
Cam: That's what I'm talking about.

David: We have the kitchen right here.
Domingo: Nice.
David: Our own personal chefs. Sub-zero, viking-- all that. This right here-- this is where the magico happens.
Domingo: Nice. This is pretty balla.
David: A hastings mattress. Frette sheets, whateve soft. 
Domingo: Sweet!
David: Right here-- check this out. Watch this.
Domingo: ooh.
David: That's nice, right?
Domingo: Okay. Oh, there we go. the mood is set. Dope, man.
David: Yo, domingo, let me ask you a question, man.
Domingo: You're kinda making me nervous, dude.
David: Why do you think I can't get a girlfriend?
Domingo: Hey, man, I don't even know you that well.
David: I get girls, they come over heer and whatever, But just-- there's no repeat business.
Domingo: What does that mean?
Woman: Hey, guys.
David: Spicy tuna roll? - Yo, what's up? You wanna come and chill With me and my boy domingo right here? It's all right. I'm not gonna tell the host.
Woman: David, are you trying to make a heather sandwich?
David: Well...
WOman: too bad for you boys I'm working tonight.
David: It's so good to see you. I'll see you later.
Woman: Have a good night.
David: I'll be around.
Domingo: Whe erdo you get your waitresses from?
David: She was dancing at scores.
Domingo: Nice.
David: We dated briefly, but she said I was too jewey.
Domingo: What?! You are so not jewey.
David: I know.

Cam: Oh shit. Look who came to see you.
Julie: Nobody creative feels their day job. At least you've got your japanese t-shirt empire to fall back on.
Ben: Honestly, julie. I've got nothing.
Julie: You didn't get the ts?
Ben: No. I'm awesome.
Julie: Well, umm, maybe I can help.
Ben: What? You're gonna let me shoplift 300 t-shirts from your store?
Julie: Better.
Ben: Yeah?
Julie: I'll tell you where we get ours. It's a little bit out of the way, but for $200 You can get all the vintage t-shirts you can carry.
Ben: When are you taking me?
Julie: Well, not right now, But if you play your cards right, maybe I'll take you there morrow.
Ben: Now don't tease me, julie, 'cau ise'm a desperate man.
Julie: How desperate?
Ben: * head over heels, we're toe to toe this is the sound of my soul... *
Cam: * I take one one one,'cause you left me and two two twofor my family... 
Domingo: * oh, here she comes, gingy! watch out, boy,she'll chew you up oh-oh, here she comes *

Cam: So what exactly is this place?
Julie: You know how you always se refugees in crazy places Around the globe wearing aerosmith t-irts and benetton?
Ben: Uh-huh. 
Julie: This is where it all gets shipped from.
Lenny: Jules. 
Julie: Thanks for hooking us up early, lenny. Do me a favor and don't tell my boss I was here. This is her secret stash. She will literally kill me if she finds out about this.
Ben: $200, right?
Larry: That's the number.
Cam: huh. Let's get dirty, kid!

Generique de fin

Kikavu ?

Au total, 8 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

stella 
22.08.2017 vers 19h

drogba 
Date inconnue

elyxir 
Date inconnue

Lolo19 
Date inconnue

Olyne 
Date inconnue

Sabzor 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup
Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
Diffusion US | We Are Who We Are 1x08 sur HBO

Diffusion US | We Are Who We Are 1x08 sur HBO
Ce lundi 2 novembre, la chaîne HBO diffuse l'épisode final de la première saison de We Are Who We...

Diffusion US | We Are Who We Are 1x07 sur HBO

Diffusion US | We Are Who We Are 1x07 sur HBO
Ce lundi 26 octobre, la chaîne HBO poursuit la diffusion de la série We Are Who We Are avec Kid...

Diffusion US | We Are Who We Are 1x06 sur HBO

Diffusion US | We Are Who We Are 1x06 sur HBO
Ce lundi 19 octobre, la chaîne HBO poursuit la diffusion de la série We Are Who We Are avec Kid...

Diffusion US | We Are Who We Are 1x05 sur HBO

Diffusion US | We Are Who We Are 1x05 sur HBO
Ce lundi 5 octobre, la chaîne HBO poursuit la diffusion de la série We Are Who We Are avec Kid Cudi....

Diffusion US | We Are Who We Are 1x04 sur HBO

Diffusion US | We Are Who We Are 1x04 sur HBO
Ce lundi 5 octobre, la chaîne HBO poursuit la diffusion de la série We Are Who We Are avec Kid Cudi....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

pretty31, Avant-hier à 19:00

Envoyez-nous vos chansons préférées pour l'animation The New Song, plus d'infos sur le quartier Zoey's EP

sanct08, Hier à 08:41

Hello, encore 4 jours pour nous envoyer vos synopsis de l'affiche gagnante du premier concours Doctor Who / The X-Files

sanct08, Hier à 08:43

Et un survivor Spécial Saint-Valentin vous attend aussi les vidéos des baisers à départager sont sur le quartier !

mnoandco, Hier à 10:37

Encore quelques jours pour voter à la finale du concours de créations 'Voyage dans le temps' A Discovery of Witches. un p'tit clic, c'est vite fait!

ShanInXYZ, Hier à 20:52

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, Nouvelle question dans le Marathon de l'amour, le quizz de Doctor Who, n'hésitez pas à passer

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site